On slam dunk et on s’hydrate !

On slam dunk et on s’hydrate !

Pour faire bonne figure sur le terrain de basket malgré le froid, appliquez régulièrement une bonne huile essentielle, riche en cires protectrices et en acides gras. Usez et abusez de baumes réparateurs et de crèmes réparatrices pour éviter les inconforts, les crevasses, gerçures, dessèchement et autres rugosités désagréables.

Gare aux passages chauds/froids !

Si possible, limitez les passages brutaux du froid au chaud. A la longue, ceux-ci entrainent une dilatation des capillaires du visage et fragilisent le tonus de la peau, surtout quand elle est claire. Des baumes réparateurs peuvent être d’un grand apport dans ces cas de figure. Pensez à bien vous renseigner choisir des produits bio, néanmoins.

Buvez même sans soif…

Grands basketballeurs ou sportifs amateurs, pensez à boire pendant la journée, et en dehors des matchs, pour une bonne thermorégulation de l’organisme. Quand il fait froid, très froid, on a tendance à moins s’hydrater qu’en été. Si les boissons chaudes réconfortent, elles peuvent aussi aider à boire davantage.

De la diététique pour les petites et grosses faims

Au goûter, grignotez trois fruits secs (abricots, pruneaux, ou figues) ou une petite poignée d’oléagineux (noisettes, amandes sans sel…). Ne vous en privez pas, sous prétexte qu’ils sont trop caloriques. En cas d’effort lors d’un grand match, par exemple, augmentez un peu la dose sans culpabiliser. Ils sont de toute façon bien plus « diététiquement corrects » qu’une barre énergétique, dont l’intérêt nutritionnel est beaucoup moins intéressant : pas d’oméga-3, mais des graisses végétales néfastes et du saccharose.

Pas d’excès de chauffage

Évitez les atmosphères trop sèches dues au chauffage et à la climatisation. Elles sont néfastes pour la peau et la déshydratent. Si vous vous entraînez dans ou si vous vivez dans une ambiance surchauffée, humidifiez l’air en plaçant un bol d’eau avec quelques gouttes de bonnes huiles essentielles bio, comme celles qui se trouvent dans ce lien : nabalsy.fr et respirez à pleins poumons.

Et on respire la nature

Une bonne inhalation à base de ces huiles essentielles ne peut être que positif pour vos poumons de sportif, et pour votre bien-être général. Inspirez profondément par le nez ou la bouche et laissez les aromates pénétrer dans vos bronches leurs apportant progressivement les bienfaits de la nature. Répétez quatre ou cinq fois l’exercice en faisant une pause entre deux inhalations. De cette façon, vous améliorez la circulation de l’énergie dans le ventre, qui intervient dans la régulation de la chaleur interne du corps, selon la médecine ancestrale chinoise.

Laisser un commentaire

Fermer le menu